La Ballade de l’Impossible – Haruki Murakami – 1987

Je viens de finir La Ballage de l’Impossible et j’en suis toute chamboulée.

Le livre se déroule bien tranquillement, Murakami prend tout son temps pour nous dévoiler son histoire, en partant de son personnage à 37 ans et son flash back de 18 à 20 ans qui dure l’essentiel du livre.

Comme d’habitude, le narrateur passe son temps à attendre, tandis que les personnages tombent tous peu à peu dans la folie et/ou le suicide, à plus ou moins long terme.

Il y a toujours l’amoureuse, la jeune fille qui là n’est pas si jeune, mais toujours bien délurée et imprévisible pour ce bloc de marbre assez inamovible qu’est le narrateur, et puis la femme mure.

Et cette fin incroyable qui m’a juste époustouflée, je comment pourquoi ok.

Plus, bien plus de questions se bousculent dans ma tête après cette fin que pendant toute la lecture du livre. Et comment fait-il pour toujours nous attraper avec une base d’archétypes aussi simple ? Et comment s’y prendra-t-il la prochaine fois ?

C’est en tout cas une règle d’écriture à appliquer : la fin ne doit pas être un aboutissement, elle ne doit rien résoudre, sans doute même ne rien soulager.

C’est d’ailleurs cela que l’on apprécie dans les films asiatiques, l’inéluctable, le terrible, la non fin, le non happy end. Ca m’avait marquée quand j’avais vu A Bittersweet Life, le titre était si exactement cela, une vie douce amère, c’est la vraie vie.

A propos de film d’ailleurs, dans le bus, à peine le livre commencé, mon voisin « Si ça vous plaît, on en a tiré un très bon film. »

OK mec. Ne m’adresse plus jamais la parole, mais je vais quand même suivre ton conseil, à bientôt donc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s